Réglement du concours


Concours 1ère année 2019

I - CONDITIONS D’ADMISSION

ARTICLE 1 : Conditions d’accès.

La sélection spécifique commune (concours) pour l’accès en première année du Double Diplôme International est ouverte aux élèves qui passent et obtiennent le Bachillerato /Baccalauréat l’année de la sélection ainsi qu’aux titulaires du baccalauréat de l’année précédente.

Après avoir réussi le concours d’admission commun, éxécuté par Sciences Po Toulouse, l’admission à l’UCM est subordonnée à la réussite de la EVAU selon le numerus clausus établi pour l’accès aux études de Grado en Sciences Politiques ou selon le certificat d’équivalence que fournit l’Université Nationale et d’Education à Distance (UNED) aux titulaires d’un Baccalauréat étranger (certificat qui implique le paiement de droits d’inscription).

Les lauréat/e/s devront obligatoirement justifier lors de leur inscription administrative dans le Programme Intégré, l’obtention du Bachillerato/Baccalauréat et de la EVAU (ou de la certification établie par l’UNED)

ARTICLE 2 : Université de rattachement principal.

Quelle que soit leur nationalité, les candidat/e/s déterminent, au moment de l’inscription aux épreuves de la de sélection spécifique commune, l’université à laquelle ils ou elles souhaitent être rattaché/e/s pour l’ensemble de leur scolarité, en cas de réussite à la sélection : soit la Universidad Complutense de Madrid soit Sciences Po Toulouse.

L’établissement ainsi choisi sera considéré comme leur « établissement d’origine ». Ce choix est définitif. Le centre d’examen, choisi par le ou la candidat/e pour passer les épreuves orales de la sélection spécifique commune, est sans incidence sur son choix de l’établissement d’origine.

ARTICLE 3 : Nombre de places.

Le nombre de places offertes est de 26 maximum, soit 13 maximum dans chaque Etablissement Partenaire.

II - MODALITES D’INSCRIPTION

ARTICLE 4 : Calendrier de la sélection spécifique commune (concours)

Le calendrier du concours est établi chaque année en annexe 1 du présent document

ARTICLE 5 : Inscription aux épreuves de sélection.

Les candidat/e/s devront s’inscrire sur le site internet de la sélection spécifique commune dans les délais fixés par les établissements partenaires. Aucune inscription ne pourra être prise en compte après la date indiquée sur le site internet.

Au moment de leur inscription, les candidats et candidates dont la langue maternelle n’est pas le français doivent justifier d’un niveau B2 en français et celles et ceux dont la langue maternelle n’est pas l’espagnol doivent justifier d’un niveau B2 en espagnol. Les candidats et candidates dont la langue maternelle n’est ni le français ni l’espagnol devront fournir une double certification de leur niveau B2 en français et en espagnol. A défaut d’être titulaires d’une certification délivrée par un organisme agréé, le ou la candidat/e peut présenter une attestation établie par les professeurs de français et/ou d’espagnol de leur établissement scolaire ou universitaire comportant obligatoirement le cachet et le logo de l’établissement.

Les candidats devront impérativement indiquer leur centre d’examen (UCM ou IEP), qui peut être différent du centre de rattachement principal évoqué dans l’article 2.du présent règlement. Tous réalisent les épreuves écrites et orales du concours dans les mêmes conditions, indépendamment du centre d’épreuve et du centre de rattachement choisi.

Les candidat/e/s devront payer des droits d’inscription à la sélection qui s’élèvent à un montant déterminé chaque année d’un commun accord entre les établissements partenaires.

Ces droits sont définitivement acquis et non remboursables.

ARTICLE 6. : Aménagement d’examen

Un aménagement d’épreuve pourra être accordé aux candidats présentant un handicap, conformément à la règlementation respectivement en vigueur à la Universidad Complutense de Madrid et à Sciences Po Toulouse.

6-1. Réglementation française.

Références :
• Loi 2005-102 du 2 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la citoyenneté et la participation des personnes handicapées ;
• Code de l’éducation, articles D 613-26 à D 613-30 ;
• Circulaire DGESCO DGESIP n° 2011-220 du 27-12-2011 Examens et concours de l’enseignement scolaire et de l’enseignement supérieur. Organisation pour les candidats présentant un handicap.
Tout/e candidat/e présentant un handicap tel que défini à l’article L114 du code de l’action sociale et des familles (« constitue un handicap toute limitation d’activité ou restriction de participation à la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison d’une altération substantielle, durable ou définitive d’une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou psychiques, d’un polyhandicap ou d’un trouble de santé invalidant ») peut demander à bénéficier d’un aménagement des épreuves.

Démarches à effectuer :

Un aménagement pourra être accordé après réception d’un certificat médical délivré uniquement par un médecin désigné par la Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées (CDAPH). (Circulaire MEN n° 2011-220 du 27/12/2011).
Pour obtenir ce certificat, les candidats élèves du second degré ou des classes préparatoires doivent effectuer la demande auprès du médecin scolaire de leur établissement. Les candidats relevant des universités doivent s’adresser au médecin du Service Universitaire de Médecine Préventive et de Promotion de la Santé (SUMPPS).

Le service organisateur du concours pourra prendre en charge l’application de cet avis si et seulement si celui-ci lui est transmis avant la clôture des inscriptions au concours (cachet de la poste faisant foi)

6-2. Réglementation espagnole.

  • l’arrêté PRE / 1822/2006 du 9 juin 2006.
  • Résolution du 10 mars 2010 de la Direction Générale de l’Enseignement Secondaire et de la Formation Professionnelle établissant le modèle et la procédure d’élaboration de proposition d’adaptation du test d’accès à l’enseignement universitaire pour les étudiants handicapés
  • Accord du Comité d’Organisation de la Preuve d’Accès aux Enseignements Universitaires Officiels de la Communauté de Madrid du 8 avril 2014, mettant l’accent sur la proposition d’adaptations pour les étudiants dyslexiques et autres difficultés d’apprentissage spécifiques.

III- MODALITES DU CONCOURS

La sélection spécifique comprend des épreuves d’admissibilité et d’admission.
Le choix du centre d’examen pour passer l’épreuve orale d’admission est indépendant du choix de l’établissement auquel les candidat/e/s souhaitent être rattaché/e/s pendant leur scolarité.

ARTICLE 7 : Epreuves d’admissibilité.

Les épreuves d’admissibilité sont entièrement dématérialisées. Elles consistent, pour le candidat ou la candidate à déposer en ligne sur le site dédié aux inscrits au concours, au plus tard à minuit (UTC/GMT +2) à la date indiquée sur le calendrier annexé au présent règlement , un dossier de candidature comprenant obligatoirement quatre documents : une lettre de motivation bilingue, un curriculum vitae bilingue ; une composition écrite correspondant à l’épreuve de Grands problèmes contemporains (en français) et une composition écrite correspondant à l’épreuve d’Histoire contemporaine (en espagnol).

Accès aux épreuves.
Pour accéder aux sujets des épreuves écrites, le candidat ou la candidate doit s’être préalablement acquitté en ligne des droits d’inscription au concours. Il ou elle disposera à compter de son inscription du délai qui reste à courir jusqu’à la clôture des inscriptions au concours, pour compléter les formalités et les poster sur le site dédié à cet effet.

Les sujets des épreuves écrites seront communiqués à la date indiquée dans l’annexe 1 du présent règlement

1. La lettre de motivation bilingue.
a. Langue. Elle doit être obligatoirement rédigée en français ET en espagnol.
b. Objet. Le candidat ou la candidate motive sa volonté d’intégrer le Double Diplôme International en sciences politiques de la Universidad Complutense de Madrid et de Sciences Po Toulouse et son intérêt pour les disciplines et les matières enseignées.

2. Le Curriculum Vitae bilingue. Il doit être obligatoirement rédigé en français ET en espagnol.

Le CV et la lettre de motivation ne font pas l’objet d’une notation. Ils permettront au jury de départager les éventuels ex aequo lors des délibérations d’admissibilité.

3. Une composition écrite, en français, de Grands Problèmes Contemporains.
• A la date indiquée en annexe1 le sujet de l’épreuve Grands Problèmes Contemporains sera publié sur le site dédié aux inscrits au concours.
• Thèmes. Les thèmes sur lesquels portera le sujet de l’épreuve de Grands Problèmes Contemporains du concours sont indiqués en annexe 2 du présent règlement.
• Langues. La composition est obligatoirement rédigée en français, quels que soient la nationalité du candidat ou de la candidate et l’établissement qu’il ou elle choisira comme université de rattachement principal pour le reste de sa scolarité.
• Nature de l’épreuve. La composition de Grands Problèmes Contemporains a pour objet de vérifier l’aptitude des candidats à construire une problématique et un argumentaire à partir d’une recherche bibliographique conséquente.
• Format. La composition doit faire environ 7 pages et respecter les indications typographiques suivantes :

  • marge de 2,5
  • police 12 Times New Roman ;
  • interligne de 1,5.
  • Le nombre de caractères minimum et maximum (espaces non compris) sera précisé lors du dépôt du sujet.
    • Identification. La composition ne devra comporter aucun signe distinctif permettant l’identification du/de la candidat/e.
    • Plagiat. La composition est un exercice personnel. Toute reproduction d’idées, de phrases ou de paragraphes sans les attribuer à leur auteur sera considérée comme un plagiat. Le plagiat est systématiquement vérifié à la correction ; il est éliminatoire.
    • Envoi de la composition. Les copies devront être postées impérativement sous la forme d’un PDF sur le site dédié aux inscrits au concours avant la date indiquée sur le calendrier annexé (annexe 1) à minuit (UTC/GMT +2). Aucun dossier, aucune copie ne sera recevable après l’expiration de ce délai, même en cas de force majeure.

4. La composition d’Histoire contemporaine.
• A la date indiquée en annexe 1, le sujet de l’épreuve d’Histoire contemporaine sera publié sur le site dédié aux inscrits au concours. Le programme retenu est indiqué dans l’annexe 2 du présent règlement.
• Langues. La composition est obligatoirement rédigée en espagnol quels que soient la nationalité du candidat ou de la candidate et l’établissement qu’il ou elle choisira comme université de rattachement principal pour le reste de sa scolarité.
• Nature de l’épreuve. La composition d’Histoire contemporaine a pour objet de vérifier les connaissances du candidat ou de la candidate (niveau baccalauréat/bachillerato) et son aptitude à construire une problématique et un argumentaire à partir d’une recherche bibliographique conséquente.
• Format. La composition doit faire environ 7 pages et respecter les indications typographiques suivantes :

  • marge de 2,5 ;
  • police 12 Times New Roman ;
  • interligne de 1,5.
  • Le nombre minimum et maximum de caractères (espaces non inclus) sera précisé lors du dépôt du sujet.
    • Identification. La composition ne devra comporter aucun signe distinctif permettant l’identification du/de la candidat/e.
    • Plagiat. La composition est un travail personnel. Toute reproduction d’idées, de phrases ou de paragraphes sans les attribuer à leur auteur sera considérée comme un plagiat. Le plagiat est systématiquement vérifié à la correction ; il est éliminatoire.
    • Envoi de la composition. Les copies devront être impérativement postées sous la forme d’un PDF sur le site dédié aux inscrits au concours avant la date indiquée en annexe 1 du présent règlement à minuit (UTC/GMT +2) . Aucun dossier, aucune copie ne sera recevable après l’expiration de ce délai, même en cas de force majeure.

ARTICLE 8 : Epreuve orale d’admission.

Les candidat/e/s déclaré/e/s admissibles par le jury sont convoqué/e/s, à Madrid ou à Toulouse, pour un entretien oral de 20 minutes, devant un jury bi-national . L’entretien porte, sans préparation préalable :
o d’une part sur la motivation du candidat, son intérêt pour les disciplines du Programme Intégré, ses objectifs personnels et,
o d’autre part sur la géographie, l’histoire contemporaine et les civilisations espagnoles et françaises ainsi que les changements politiques en Europe, en France, en Espagne et dans le monde depuis le début du XXIème siècle. Le / la candidat/e pourra être interrogé/e sur ses compositions de Grands Problèmes Contemporains et d’Histoire. Son niveau d’anglais pourra être testé au cours de l’oral.

L’épreuve orale d’admission se déroulera aux dates indiquées en annexe 1 du présent règlement à Sciences Po Toulouse et à l’Université Complutense de Madrid.

Le candidat ou la candidate détermine, lors de son inscription au concours, à sa convenance personnelle, le centre d’examen pour l’épreuve orale. Ce choix est indépendant de l’établissement auquel il ou elle souhaite être rattaché/e à titre principal et définitif pendant sa scolarité dans le Double Diplôme International.

La liste des candidats et candidates admissibles à concourir pour les épreuves orales ainsi que le calendrier des épreuves orales avec l’ordre de passage des candidats et candidates seront publiés sur les sites dédiés aux inscrits au concours de l’Université Complutense de Madrid et de Sciences Po Toulouse à la date indiquée en annexe 1 du présent règlement. Cette publication tiendra lieu de convocation individuelle. La non présence du candidat ou de la candidate à la date et à l’heure indiquée sera considérée comme un renoncement à concourir.

IV / DELIBERATIONS, CRITERES DE CLASSEMENT ET PROCLAMATION DES RESULTATS

ARTICLE 9. : Délibération d’admissibilité.

Le jury, bipartite, établit le classement des candidat/e/s déclaré/e/s admissibles au vu de la moyenne obtenue dans les épreuves de Grands Problèmes Contemporains et d’Histoire contemporaine. La note zéro à l’une ou l’autre des épreuves écrites est éliminatoire.
La lettre de motivation et le CV seront pris en compte pour départager d’éventuels candidats ex aequo. . Toute reproduction d’idées, de phrases ou de paragraphes sans les attribuer à leur auteur sera considérée comme un plagiat. Le plagiat est systématiquement vérifié à la correction ; il est éliminatoire.

1. Une liste est établie, pour chacun des deux établissements partenaires en fonction du choix de l’université de rattachement effectué par le ou la candidat/e.
2. Les listes des candidat/e/s admissibles sont publiées sur le site. Le nombre des personnes inscrites sur les listes d’admissibilité est à la discrétion du jury.

L’ordre de passage des candidats admissibles y est également publié. Cette publication tiendra lieu de convocation individuelle. La non présence du candidat ou de la candidate à la date et à l’heure indiquée sera considérée comme un renoncement à concourir.

ARTICLE 10 : Délibération d’admission.
1. Les notes obtenues aux épreuves d’admissibilité n’entrent plus en compte pour les résultats définitifs d’admission. Le jury n’en prend connaissance que s’il est nécessaire de départager d’éventuels ex aequos.
2. Le jury détermine le nombre et le nom des candidat/e/s admis/e/s.
Au vu de leurs prestations à l’épreuve orale d’admission, les candidat/e/s sont classés, par ordre de mérite, sur la liste principale et la liste complémentaire de l’établissement qu’ils ou elles ont choisi pour le rattachement de leur scolarité. Les listes principales et complémentaires sont publiées sur le site dédié au programme de double diplôme.
3. Les résultats du concours commun spécifique sont proclamés, sous réserve de la production par le candidat/e admis/e de l’ensemble des documents nécessaires à son inscription.
4. Toute erreur, omission, inexactitude ou fraude donnera lieu à déchéance du bénéfice de la sélection spécifique.

ARTICLE 11. : Admission et désistement.

Les candidat/e/s admis/e/s sur la liste principale doivent confirmer leur admission dans les délais indiqués par le service organisateur du concours au moment de la proclamation des résultats d’admission. Toute non-réponse est considérée comme un désistement.

En cas de désistement d’un/e candidat/e admis/e sur la liste principale, il est procédé à son remplacement par un/e candidat/e inscrit/e sur la liste complémentaire, par ordre de mérite.

Le lauréat/e admis/e au Programme Intégré qui renonce à s’inscrire pour l’année universitaire concernée par la sélection spécifique commune ne pourra pas garder le bénéfice de l’admission pour l’année suivante.

La liste définitive des admis est fixée par le président du jury et la direction du Programme Intégré. Elle fait l’objet d’un procès-verbal conservé dans les mêmes conditions que les procès-verbaux d’examen.

Par ailleurs, après réussite au concours commun en première année du double diplôme, l’admission à l’ Université Complutense de Madrid est subordonnée à l’obtention de la EVAU (EValuación de bachillerato para el Acceso a la Universidad) avec une note de corte supérieure à l’entrée générale en grado de science politique ou à l’obtention d’ une note supérieure à la certification d’équivalence établie par la UNED (Universidad Nacional e Educación a Distancia) aux possesseurs de bachilleratos délivrés à l’étranger (cette certification suppose le paiement de taxes académiques différenciées)

ARTICLE 12. : Composition du jury - Consultation des copies.

La composition du jury d’admission/admissibilité est disponible auprès du service organisateur du concours.
Les candidat/e/s peuvent demander à consulter leurs copies corrigées. Ils/Elles doivent en faire la demande par écrit dans un délai d’un mois après la communication des notes . La communication des copies ne peut entrainer ni nouvelle correction, ni remise en cause du résultat final, sauf cas d’erreur matérielle reconnue. Les jurys sont souverains et leurs décisions définitives. Par conséquent, aucune note n’est modifiable.

ARTICLE 13. :

Ce règlement existe en deux versions : en langue française et en langue espagnole. Seule la version française fait foi. 

ANNEXE 1

CALENDRIER 2019

Ouverture des inscriptions 15 janvier 2019
Clôture des inscriptions à minuit (UTC/GMT +2) le 11 mars2019
Mise à disposition des sujets de l’épreuve d’admissibilité (UTC/GMT +2) le 25 février 2019
Date limite de dépôt des compositions de l’épreuve d’admissibilité (UTC/GMT +2) le 11 mars 2019
Publication des résultats d’admissibilité 24 avril 2019
Epreuves orales d’admission Du 13 au 17 mai 2019
Publication des résultats d’admission 28 mai 2019

 ANNEXE 2

THEMES DES EPREUVES D’ADMISSIBILITE

Epreuve Grands Problèmes Contemporains
Les thèmes sont :
« Transparence et démocratie »

Epreuve d’Histoire Contemporaine
Le programme est :
« L’Europe, l’Espagne et la France de 1936 à nos jours »